LA BIODYNAMIE C'EST QUOI ? 

ampoule

          L’agriculture biodynamique est l’un des courants fondateurs de l’agriculture biologique. Dès le début des années 1920, des agriculteurs s’inquiètent de constater certains phénomènes comme la dégénérescence des plantes cultivées, la perte de fécondité des troupeaux ou la diminution de la qualité des aliments. Ils font alors appel à Rudolf Steiner (1861-1925), philosophe et scientifique autrichien connu pour être le fondateur de l’Anthroposophie, un courant de pensée qui intègre les composantes psychiques et spirituelles du monde dans sa démarche scientifique.  Rudolf Steiner donna alors en 1924 un cycle de huit conférences connues sous le nom de Cours aux agriculteurs, où il posa les fondements théoriques et pratiques de cette agriculture qui cherche à saisir la nature profonde de la terre, des plantes et des animaux pour travailler en les respectant.

La biodynamie considère la Terre comme un “Tout”, comme un être vivant qui suit sa propre évolution. Il apparaît aujourd’hui que cet organisme vieillissant naturellement est encore plus affaibli par certaines activités humaines (pollutions chimiques, radioactives, électro-magnétiques, génétiques…), ce qui rend nécessaire et urgent la mise en œuvre de méthodes pour vivifier et soigner le sol, les plantes, les animaux et les hommes.

L’agriculture biodynamique apporte des perspectives à ces défis pour l’avenir. En effet, si les pratiques agronomiques de base (culture d’engrais verts, travail modéré du sol, désherbage mécanique, compostage des matières organiques…) sont semblables à celles de l’agriculture biologique, des pratiques spécifiques sont proposées pour favoriser la vitalité des cultures et les processus de vie au sein de l'exploitation. Toutes ces pratiques ont un but commun : créer du lien entre le sol, la plante et le monde animal, restaurer l’unité des écosystèmes et stimuler les échanges entre les différents niveaux (de la vie microscopique du sol jusqu’aux influences planétaires, en passant par les niveaux intermédiaires que sont la parcelle, la ferme avec ses paysages, le territoire avec ses échanges sociaux et économiques).

logo europeen AB
lq13349787c__lmq121_ess7_b.jpg
LOGO-DEMETER-COULEUR.jpg
Rudolph Steiner

RUDOLPH STEINER

LA CERTIFICATION : 

Demeter est l'organisme chargé de la certification et du contrôle de nos vins biodynamiques. Tous nos vins sont certifiés depuis 2019.

Le cahier des charge limite les techniques et intrants aussi bien à la vigne qu'au chai. Par exemple, ce sont les levures naturellement présentes sur la pellicule du raisin qui mènent la fermentation et les doses de sulfites autorisées sont inférieures à celles de la réglementation bio Européenne.

 

Nos vins Demeter sont contrôlés et certifiés tous les ans sur les exigences supplémentaires du cahier des charges Demeter, en complément de la certification réglementaire pour l’agriculture biologique.

 

Nous avons été séduits par cette vision plus approfondie de la bio qui nous permet de refléter dans nos vins la richesse de notre terroir et le travail des hommes.

demeter
Logo-fleur-Demeter.png
Biodynamie

Les pratiques spécifiques à la biodynamie s’articulent autour de trois principes fondamentaux :

1. Concevoir l'exploitation comme un organisme agricole, une entité autonome et individualisée.

2. Utiliser des “préparations biodynamiques” qui agissent énergétiquement pour l’équilibre du domaine.

3. Travailler avec les “rythmes cosmiques”, c’est-à-dire tenir compte des influences du Soleil, de la Lune, des planètes et du zodiaque.

LES PRÉPARATIONS À PULVÉRISER

 

I/ La bouse de corne (aussi appelée “500”) est le résultat de la maturation de bouse de vache dans une corne de vache enterrée durant la période hivernale.
La bouse de corne stimule la vie du sol et amplifie la constitution d’une structure grumeleuse favorable à la croissance des plantes. Elle favorise la croissance des racines en profondeur et le développement d’un chevelu racinaire fin et dense. Les cultures deviennent ainsi plus résistantes aux périodes sèches et se lient davantage à leur « terroir ».

 

Quantité : 100g de bouse de corne pour 25 -35L d'eau / hectare

 

Époques de pulvérisation : 

La préparation “bouse de corne” (500) est appliquée au moins deux fois par an, au printemps et à l’automne, lorsque la chaleur et l’humidité du sol sont suffisantes.
La dynamisation et la pulvérisation sont faites en soirée, une météo un peu couverte est idéale. On évite de pulvériser sous la pluie ou si une grosse pluie est prévue immédiatement après l’épandage. Les indications du calendrier biodynamique sont secondaires par rapport aux conditions météorologiques et de sol, cependant une période-racine en lune descendante (période de plantation) est optimale.

 

Conditions de pulvérisation : 
La dynamisation dure 1 h et la pulvérisation se fait juste après, en gouttes assez grosses, sur le sol.

Dynamiseur
Bouse de vache
Dynamisation

II/ La silice de corne (501) est le résultat de la maturation de poudre de cristaux de quartz dans une corne de vache enterrée durant la période estivale.

La silice de corne s’adresse plus particulièrement à la partie aérienne des plantes, elle agit en quelque sorte comme un surplus de lumière solaire. Elle favorise la structure des plantes qui deviennent plus résistantes aux maladies, particulièrement aux maladies cryptogamiques comme le mildiou, l’oïdium…

 

Quantité : 4g de silice de corne pour 25 -35L d'eau / hectare

 

Époques de pulvérisation :

Pour choisir le moment de pulvérisation, il est important de tenir compte du stade de développement de la culture. La silice de corne est appliquée le plus souvent à la fin du printemps, lorsque la vigne a acquis de la vigueur et est en pleine croissance. Elle est particulièrement utile durant et après des périodes pluvieuses ou d’humidité prolongée, mais on s’abstiendra de pulvériser sous la pluie.

La préparation 501 devrait être appliquée le matin de bonne heure, au plus près du lever du soleil.

 

Conditions de pulvérisation

La dynamisation doit durer 1 h et la pulvérisation se fait juste après, en fin brouillard.

III/ Le compost de bouse est une sorte de compost concentré réalisé avec de la bouse de vache additionnée de poudre de basalte, de coquilles d’œufs et des six préparations biodynamiques du compost. Le compost de bouse apporte au sol les bienfaits des préparations biodynamiques du compost : les éléments nutritifs du sol s’organisent de manière équilibrée et sont rendus mieux assimilables pour les plantes. Le compost de bouse est aussi un excellent accélérateur de la décomposition des matières organiques fraîches dans le sol.

 

Quantité : 240g de compost pour 25 -35L d'eau / hectare

 

Époques de pulvérisation :

Le compost de bouse peut s’employer plusieurs fois dans l’année, au début du printemps avant l’utilisation de la bouse de corne, en fin d’automne après l’utilisation de la bouse de corne, ou dès que l’on intègre une grande quantité de matière organique fraîche dans le sol (engrais verts, fumier frais...).
Une période-racine en lune descendante (période de plantation) est optimale.

 

Conditions de pulvérisation : 

La dynamisation doit durer 20 min, une fois brassé le liquide conserve son efficacité durant 72 heures au moins. L’épandage dans un rythme de trois fois consécutives, à intervalles réguliers, donne de bons résultats (un soir, un matin, un soir ; ou encore trois soirs de suite). La pulvérisation se fait en grosses gouttes sur le sol, de la même façon que pour la bouse de corne.

Dynamisation

La dynamisation des préparations

Pour être efficaces, les préparations biodynamiques doivent être diluées dans l’eau par un brassage avant d’être pulvérisées. Nous formons un tourbillon (vortex) dans un sens puis le brisons vigoureusement (création d’un chaos) et repartons avec un tourbillon dans l’autre sens. Le brassage doit être énergique pour que le vortex soit aussi profond que possible, jusqu’au fond du récipient.

 

Récipient : les matières plastiques sont évitées pour le récipient de dynamisation. Nous avons investi dans un dynamiseur en cuivre.

 

Eau : l'eau de pluie que nous récupérons et stockons est utilisée pour la dynamisation.

La pulvérisation des préparations : 
Pour la pulvérisation des préparations nous avons investi dans un quad et avons fabriqué avec l'aide d'un ami viticulteur un système de pulvérisation, qui nous permet un gain de temps car auparavant nous effectuons cette tâche à l'aide d'un pulvérisateur à dos.

DYNAMISEUR
dynamisation
Calendrier lunaire

Les rythmes cosmiques : 

À la suite de Steiner, plusieurs chercheurs (citons principalement Lily Kolisko, Hartmut Spiss, Maria Thun, Ernst Zürcher) ont pu établir des liens entre les différents rythmes cosmiques et les processus du vivant : germination, croissance et développement, différenciation, floraison, fructification…). Dans la pratique, ces observations sont traduites dans des “calendrier biodynamique”, avec des indications pratiques pour les différents travaux agricoles : périodes de semis, de plantation ou de travail du sol, moments favorables pour la taille, la récolte ou encore la vinification.

 

Nous nous référons pour cela au calendrier du MABD pratique et complet, prenant en compte les rythmes lunaires, planétaires et zodiacaux.

MABD
© MABD